Geek Faëries 2012 – PaperCraft

Maxime président de l’association Anigetter nous as accordé du temps afin de nous apprendre plus sur le PaperCraft.

Cette association est spécialisée dans le PaperCraft (maquette en papier), dont la communauté mondiale a explosé ces cinq dernières années. Il vous sera donc très facile de la rejoindre en passant par Anigetter ou d’autres regroupements de passionnés sur Internet. Vous pourrez y retrouver des fans en tous genres qui réalisent des maquettes allant des simples personnages cubiques aux grands vaisseaux de combat tout droit sortis des plus grandes licences connues.

“Ce n’est pas la taille qui fera la complexité de la maquette, de très petits modèles peuvent facilement vous donner du fil à retordre à cause de leur multitude de pièces”

Contrairement aux idées reçues, le papercraft nécessite un papier très épais. Le papier le plus couramment utilisé est du papier cartonné/bristol 160grammes au m² (ou plus). Pour information du papier dit “classique” fait environ 80 à 90 grammes au m².  Il est très facile de trouver du papier allant jusqu’à 120 grammes en grandes surfaces, passée cette limite il vous sera plus facile de le trouver dans toutes les bonnes papeteries. Cette passion, est accessible à tous à conditions d’avoir un minimum de matériel : imprimante, papier, ciseaux et colle blanche, ce qui reste très accessible à tout le monde.

Vous devrez cependant faire preuve de patience afin de vous lancer dans cet univers.


Une réalisation a retenu notre attention. Il s’agit une réplique de l’Arcadia (vaisseaux d’Harlock) réalisée avec quarante canettes de bière. Cette maquette, réalisée par Maxime qui, après une premier version en papier tirée d’un plan officiel très rare, a voulu tenter quelque chose de nouveau. Le procédé reste relativement le même que pour le papier, car, une fois les extrémités de la canette ôtées, celle-ci retrouve la forme d’une feuille de papier d’aluminium, équivalente au tiers d’une feuille de papier A4.
Attention tout de même à ne pas se couper lors de la découpe de l’aluminium ! Ce dernier se découpe tout simplement avec des ciseaux ou un cutter. Il faut noter qu’aucune colle n’as été utilisé pour cette maquette : toutes les pièces ont étés assemblées par un système de languettes mâle/femelle.

Un des défis imposés par cette maquette est le logo de la marque sur la canette. Il a fallut, pour Maxime, composer avec ce motif.

Informations concernant cette réalisation :
– 40 cannettes de bières,
– 130 heures de travail réparties sur une année,

Le PaperCraft et le cosplay?

Il est à noter que depuis deux ans environ ces deux domaines se sont rejoints. Cela a commencé par le biais de casques à échelle 1 provenant du jeu World of Warcraft, qui permettaient aux fans de pouvoir porter le même casque que leur alter ego virtuel.

L’élément déclencheur reste les répliques provenant des jeux Halos, qui sont les premières reproductions d’armures “complètes” avec une base papercraft.
Certaine personnes réalisent leurs armures de cosplay en papier, mais la matière reste peu résistante au temps, à l’humidité et aux chocs.
Un procédé simple, inspiré des techniques de fabrication professionnelle d’armures permet de renforcer ces costumes de papier. L’utilisation de résine epoxy (à manipuler avec précaution), couplée avec des fibres de verre, permet de renforcer le tout afin d’obtenir une coque dure et plus résistante.

Publicités
Tagué , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :