Archives de Catégorie: Tours Mangas 2012

Championat du Faucon Noir 2013

Retour en images sur le championnat du monde de behourd joué à la forteresse du faucon noir.

Le behourd est un sport historique médiéval datant de 800 ans, se pratiquant à l’arme blanche et en armure complète. Plusieurs épreuves ont été proposées : le triathlon est composé de trois échanges de 1 minute 30, le premier à l’épée à deux mains, le deuxième à l’épée bouclier, et le dernier à l’épée et bockle (rondache).

La deuxième épreuve présentée est le 5 contre 5, où le but étant de mettre l’équipe adverse au sol, en un temps illimité.

 

 

Regroupement Cosplay/Lolitas à la boutique Kimeshoten [Tours].

Ce samedi 12 mai Tours Manga avec l’aide de Kimeshoten, la nouvelle boutique manga tourangelle, ont organisé un regroupement pour cosplayers ainsi qu’un concours. Leur but est d’organiser une rencontre par mois, avec diverses animations.

Ceci à aussi été l’occasion pour nous de faire une petite série de photo de la dizaine de cosplayeurs présent.

vous retrouverez toutes les autres photos sur notre Flickr: http://www.flickr.com/photos/thealiveproject/sets/72157629706322796/

Tagué , , , ,

Conférence sur les lolitas

18h30

Le festival Tours Manga s’est clos sur une conférence, menée par Charlène Valtameri Chamallow, sur les lolitas. Notez bien « les » lolitas et pas « la » lolita. Car il n’y a pas un, mais des styles lolitas.

Le style vestimentaire lolita, au sens large, ne doit pas être confondu avec le cosplay. Les lolitas ne sont pas costumées (encore moins déguisées), elles s’habillent comme ça tous les jours. C’est pour cette raison qu’il y a des codes à respecter pour être une « vraie » lolita. Honnies soient celles qui se disent lolitas avec des serre-tête oreilles de chat, des collants résilles ou des jupes en vinyle. Les vraies lolitas portent des robes dont la forme rappelle les robes de petites filles, souvent rehaussées d’un jupon, les cols sont sages voire Claudine, les chaussettes remontent sous les genoux et le cheveu long est de mise.

En France, c’est par le biais des mangas, qui s’inspirent du look lolita pour certains de leurs personnages féminin, que la vague lolita s’est massivement répandue. Il n’est pas rare de croiser des lolitas lors de conventions manga. Mais le code vestimentaire existe déjà depuis la fin des années 1970. Dans les années 1990, les premières boutiques ont fait leur apparition en France et ont remplacé la vieille machine à coudre des précurseurs lolita.

On l’a dit, le style lolita regroupe plusieurs sous-styles, selon l’humeur de celles qui les portent. Que vous soyez classical, sans froufrous et plus mature, gothique, sweet, gothique aristocrate, ou encore punk, vous trouverez votre bonheur chez les lolitas. À moins que vous ne penchiez plus vers des courants vraiment alternatifs lolita, comme les princesses, les pirates, les sailors ou encore les horrors …

Tagué , , , ,

Le concours de dessin en action

Tagué , , , ,

Les gagnants du concours de dessin

de gauche à droite: Mok, Mirie et Benjamin

Tagué , , , , ,

Blind Test

C’est en courant et en appuyant sur le buzzer humain que se fait traditionnellement le blind test. Ici deux équipes se sont affrontées en face à face pour découvrir le plus rapidement les noms des personnages de manga qui apparaissaient à l’écran tout en martyrisant le buzzerman.

Tagué , , , , ,

Tea Party organisée par le stand Douceur de Vivre

 

Tagué , , , ,